Retour sur le débat public du 21 février 2018 à Nice autour de l’Assistance Médicale à la Procréation

Capture d’écran 2018-03-05 à 12.25.46.png
Dans le cadre des Etats généraux de la bioéthique et sous l’égide de l’Espace de réflexion Ethique PACA-Corse, l’Espace Ethique Azuréen a organisé le 21 février dernier une soirée autour de l’Assistance Médicale à la Procréation au Centre Universitaire Méditerranéen de Nice.
 
Dans une première partie, quatre présentations successives ont permis d’informer le public, sur les thématiques suivantes :
  • Dr Véronique Isnard, médecin gynécologue : « Vivons-nous les dernières générations d’une reproduction à l’ancienne dite naturelle ? »
  • Valérie Benoit et Charlotte Dudkiewicz-Sibony, psychologues : « Désir d’enfant et nouvelles techniques de reproduction : implications sur les structures de parenté » 
  • Jean-Jacques Wunenburger et Laura Lange, philosophes : « Enfants et parents sur mesure : une révolution anthropologique ? » 
  • Marie Angèle Hermitte, juriste : « Faut-il changer les principes du droit de la bioéthique ? »
S’en est après suivi un débat entre les 373 participants. Une journaliste de Nice Matin, Nancy Cattan, en assurait l’animation et la modération. Le public pouvait adresser ses questions non seulement aux intervenants mais également à un panel de personnes ressources sollicitées pour leur expertise ou les courants de pensée qu’ils représentaient : psychiatres, pédopsychiatres, psychologues, médecins de CECOS, représentants des trois cultes chrétien-judaïque-musulman.
 
Les discussions ont été riches, et les nombreux questionnements sont venus toucher du doigt les multiples facettes du thème de l’AMP.
 
Les participants ont défendu des positions contrastées voire contradictoires mais les opinions exprimées ont pu bénéficier d’une écoute somme toute respectueuse. Les conversations ont continué de bon train, et ce longtemps après la fin du débat, dans la salle des pas-perdus du magnifique lieu qui abritait cette manifestation.