Ahz

Simple citoyenne, attachée à mon indépendance et à ma liberté, je refuse la perspective d'une fin de vie en EHPAD et j'envisage sereinement une fin de vie choisie. J'ai bientôt 65 ans,après une vie active bien remplie, je bénéficie du temps libre de la retraite Mais la maladie, inlassablement, envahit mon être et détruit petit à petit mes mécanismes corporels je ne reconnais à personne le droit de décider de ce qui est bien pour moi, j’ai donc formulé et confirmé mes directives anticipées Mais cela ne suffit pas… Il faut s’appuyer sur les principes de liberté, égalité, fraternité, laïcité pour AGIR et mettre en place un dispositif complet (légal, médical, organisationnel) pour permettre à chacun de finir sa vie comme il le souhaite La Laïcité, principe inscrit dans la constitution garantit la liberté de conscience et l’orientation universaliste de la puissance publique qui doit s’exercer de façon indépendante et libre des particularismes liés aux orientations spirituelles.

  • Inscrit depuis le 17/02/2018
  • Citoyen

Propositions

Arguments

Votes